Anglo-Alliés : Musée Wellington et Mémorial de Waterloo 1815

Anglo-Alliés : Musée Wellington et Mémorial de Waterloo 1815
Anglo-Alliés : Musée Wellington et Mémorial de Waterloo 1815Anglo-Alliés : Musée Wellington et Mémorial de Waterloo 1815Anglo-Alliés : Musée Wellington et Mémorial de Waterloo 1815Anglo-Alliés : Musée Wellington et Mémorial de Waterloo 1815Anglo-Alliés : Musée Wellington et Mémorial de Waterloo 1815Anglo-Alliés : Musée Wellington et Mémorial de Waterloo 1815Anglo-Alliés : Musée Wellington et Mémorial de Waterloo 1815
110,00 € par guidage

*

Spécifications

Musée Wellington ou Mémorial de Waterloo 1815 au choix
Nos guides prennent en charge un maximum de 25 personnes. En cas de groupes plus importants, le nombre de guides sera adapté (par tranche de 25 personnes)
En bref :

La visite du Musée Wellington et du Mémorial de Waterloo 1815, suivie par une courte promenade sur le champ de bataille est une formule qui vous donnera à la fois une vision détaillée et globale de la bataille, repositionnée dans son cadre européen, ainsi qu’une explication des évènements en fonction de la topographie des lieux découverte sur le terrain. De plus, vous approcherez de 4 monuments illustrant la participation d’acteurs clefs de la bataille.

Elle se fera en quatre volets :

  1. Un aperçu vivant sera donné sur les causes et conséquences de cette bataille (le pourquoi et le comment), ainsi que le détail des journées des journées du 16 et 17 juin, qui y ont mené.
  2. Une visite du musée Wellington, ancienne auberge dans laquelle le Duc de Wellington a passé les nuits des 17 et 18 juin 1815.
  3. La montée sur la butte du Lion de Waterloo, monument commémorant la victoire alliée.
  4. Explication du Panorama, fresque gigantesque célébrant le 100ème anniversaire de la bataille.

Cette visite pourra se poursuivre ensuite avec audio-guide dans le Musée du Mémorial (prévoir 1 heure et demie).

Le site :

Le Musée Wellington se trouve actuellement dans l’ancienne auberge Bodenghien, bâtiment datant de 1705. En 1815, cette vaste construction servant de relais de poste aux chevaux est choisie par l’Etat-major britannique pour y loger les services du quartier général. Dès lors, le Duc de Wellington, commandant en chef des armées alliées, y passe les nuits des 17 et 18 juin 1815. C’est également en ces lieux que le Duc rédige le communiqué de victoire. Par des souvenirs authentiques, des armes, des gravures, les 14 salles du musée retracent les événements de l’époque et perpétuent le souvenir des nations et des combattants qui participèrent à l’affrontement.

Le Lion de Waterloo : c'est un monument haut de 40 mètres, érigé entre 1823 et 1826 par le roi des Pays-Bas à l’endroit présumé où son fils, le Prince d´Orange, fut blessé le 18 juin. Le tertre est surmonté d’un colossal lion symbolisant la victoire alliée. On y accède par un escalier de 226 marches.

Le Panorama : candidat au classement du Patrimoine de l´UNESCO, ce vaste bâtiment circulaire abrite une fresque gigantesque, peinte en 1912 pour célébrer le premier centenaire de la bataille. La toile de 110m de long et de 12m de haut représente de manière spectaculaire un moment clé de la bataille, ce 18 juin vers 16h30 : la charge de cavalerie française et la résistance alliée.

Le Musée du Mémorial : se visite avec un audioguide (compter de 1h à 1h30). Construit pour le 200ème anniversaire de la bataille, le musée offre une belle immersion et une riche illustration historique de la période allant de la révolution française à la bataille de Waterloo. Pour tous détails additionnels, voir : visite du musée du Mémorial.

Notre visite :

Le musée Wellington : sa visite restitue l’histoire au départ du traité de Vienne et la décision par la 7ème coalition d’envahir la France en juillet 1815.Les différentes salles du musée vous emmèneront à la découverte du Duc lui-même, ainsi que ses collaborateurs directs et les armées tant alliées que françaises. On y comprendra pourquoi la bataille du 18 juin 1815 est connue sous le nom de «bataille de Waterloo» alors qu’elle ne s’est pas déroulée dans cette commune. On y évoquera également le passage des successeurs du Duc de Wellington dans ce lieu de mémoire.

La butte du Lion : le guide vous accompagnera au sommet pour vous raconter la bataille, l’importance stratégique de la topographie des lieux, la position et le déploiement des troupes dans les champs tout autour, les charges de cavalerie française, les carrés alliés, la stratégie des uns et des autres, les atouts, les erreurs, les revers, les anecdotes, les monuments…

Le Panorama : les commentaires de la toile par le guide, qui relèvera les liens avec la réalité du champ de bataille, permettront d´apprécier tout l´intérêt historique, pictural et patrimonial de cette saisissante évocation.

Et l’histoire dans tout ça ? Le guide prendra le temps, à l’aide de cartes murales ou en extérieur, de comprendre avec vous ce qui a mené l’Europe à cette effrayante bataille, et pourquoi elle s’est déroulée en Belgique. Les premiers jours de la campagne, c'est à dire les journées des 15, 16 et 17 juin, seront également évoqués.

 :  Horaires et tarifs d'accès aux sites

 :  Entrées payantes incluses dans le pass 1815       

 : Le musée Wellington n'est pas accessible aux visiteurs à mobilité réduite.
     Le Memorial est accessible aux visiteurs à mobilité réduite (hors montée au Lion et Panorama).

Prévoir un véhicule pour se déplacer entre le Musée Wellington et le Mémorial de Waterloo 1815 ainsi que des vêtements adaptés aux visites en extérieurs.

Nos amis à quatre pattes ne sont pas admis dans les sites.

:  Chaussée de Bruxelles 147, 1420 Waterloo http://www.museewellington.com/
         Route du lion 1815, 1420 Braine l’Alleud - http://waterloo1815.be/